Qui suis-je ?

Toujours en mouvement, j’ai commencé jeune à avancer au gré des possibilités que le hasard a mis sur mon chemin. J’ai ainsi pu vivre milles vies, changer de port en suivant le courant, d’activité à chaque opportunité. Une chose est toujours restée : la photographie. Le frisson de la photo ne me quitte pas. Pour moi, il provient plus du plaisir de l’instant que du résultat : sortir, bouger, modifier les perceptions, les sens en les alliant à l’appareil. Voir à travers l’objectif, cristalliser le moment dans le corps par le clic du déclencheur.

Pas besoin d’un long pavé : une partie de moi s’ancre dans chaque cliché. Pour me connaître, explorez ce site.

MES PROJETS

J’ai plusieurs projets en cours, que je compte partager avec vous.

  • D’abord, je compte créer des séries de photographies au sténopé, grâce au Pinhole Project. Revenir aux bases de la photographie, à sa source avec ce dispositif qui se rapproche de la camera obscura des débuts. Rechercher l’esthétique au-delà de la performance technologique des objectifs hors de prix et se recentrer sur l’essentiel : la lumière. Le rendu atypique des photos au sténopé me plait beaucoup, j’espère qu’il vous touchera aussi.
  • Je compte aussi travailler sur des séries mettant en valeur des lieux spécifiques. Je voudrais permettre aux gens de redécouvrir des paysages devenus quotidiens, de rendre de la valeur au local, à l’ici et maintenant. J’explorerai donc probablement des villes ou des villages de cette manière. Mais je n’oublierai pas pour autant les paysages plus atypiques ! J’ai le goût du voyage, de la découverte du plus grand que soi, de la solitude et de l’introspection qu’apporte la confrontation à la Nature. J’espère pouvoir vous faire partager l’émoi rencontré au hasard de mes expéditions ! Vous pouvez d’ailleurs déjà découvrir ce que donne mon travail en ce sens sur le site Aux doigts et à l’œil !
  • Enfin, j’ai envie de vous raconter des histoires… en mettant en scène davantage d’humains dans mes clichés, pour apporter du sens, rajouter une touche de personnel, une tranche de vie. Pas nécessairement en mettant l’humain au centre de la photo, plutôt par aperçus évanescents, par impressions fugaces, par légers coups de pinceau ça et là. Pourquoi pas couplé à un peu d’écriture pour porter l’imagination plus loin et inventer la vie de ces personnages. Ça vous dit ?